Pistes cyclables 2020 : temporaires ou durables ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pendant la crise, début 2020, les associations de vélo et les autorités publiques ont travaillé en étroite collaboration pour créer des pistes cyclables temporaires et tester de nouveaux aménagements de voirie.

Ces “coronapistes” vont-elle durer ?

L’arrêt forcé de la circulation pendant le confinement a permis aux collectivités locales de tester en temps réel des aménagements temporaires de la voirie.

On surnomme le vélo, la petite reine du Déconfinement.

Est-ce-qu’il ne re-deviendrait pas la petite reine de la Ville tout simplement ?

2 vélos sur les pistes temporaires à Paris
Pistes cyclables temporaires à Paris

Les grandes et moyennes villes françaises transforment leurs routes pour donner plus de place aux piétons et vélos.

Les pouvoirs publics souhaitent donc que l’on privilégie le vélo plutôt que la voiture ou les transports en commun pour les déplacements courts de la maison au travail.

Le monde d’après se vit maintenant au présent pour les cyclistes !

Pourquoi il est urgent de réaménager notre espace urbain

Se déplacer en respectant les règles de distanciation

Nous avons tous collectivement appris à nous protéger face à cette épidémie sanitaire sans précédent.

Ces règles de distanciation physique nous contraignent cependant particulièrement dans les transports en commun.

Aux heures de pointe, le métro peut accueillir jusqu’à 4 voyageurs par mètre carré ! Nous sommes bien loin des recommandations sanitaires.

D’après Elisabeth Borne, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, “60% des trajets domicile-travail effectués en France en temps normal font moins de 5 km”.

Pour cette distance, le vélo devient immédiatement une alternative facile à mettre en oeuvre et pas chère.

4 cyclistes sur une piste temporaire
Aménagement de piste cyclable temporaire

Plus de places pour les piétons et les cyclistes

Pour favoriser l’utilisation du vélo, il faut repenser les voies de circulation car nos grandes villes se sont construites autour d’axes routiers dédiés à la voiture.

Aujourd’hui, la voiture pose de nombreux problèmes à commencer par les embouteillages.

“À Paris, les voies cyclables peuvent faire transiter deux fois plus de personnes qu’une voie de circulation automobile aux heures de pointe. Aux mêmes dimensions, elles pourraient faire circuler quatre à cinq fois plus de personnes” d’après Dominique Riou, Ingénieur Transport Mobilité.

Avant / Après - Aménagement de voirie
Modification de la voirie pour pistes cyclables temporaires

Si vous voulez faire une simulation d’un partage de voirie et redessiner votre rue préférée, vous pouvez utiliser streetmix.net.

Un autre inconvénient majeur de la circulation continue des voitures en ville est la dégradation massive de la qualité de l’air que nous respirons.

Une ville avec moins de voiture permet donc une circulation plus fluide, un stationnement facile et un air meilleur pour la santé.

Sécuriser les voies pour les vélos et engins de transport motorisés

Les nouvelles politiques urbaines vont donc dans le sens d’une place accrue pour les piétons et les vélos.

Mais quand on parle de piste cyclable, on inclue évidemment tous les engins de transport motorisés qui sont autorisés sur ces pistes.

Je vous parle des trottinettes électriques, gyroroues ou hoveroards.

Le succès de ces nouveaux engins incite aussi les collectivités locales à mieux sécuriser les voies sur lesquelles ils circulent.

Les initiatives locales pour favoriser les vélos en ville

Les grandes villes du monde donnent plus de place aux vélos pendant la crise du COVID-19

Le problème des déplacements en voiture concerne toutes les grandes villes du monde. On observe la même volonté de réduire le trafic dans les métropoles.

Bogota a été l’une des premières ville à créer 22 km de pistes cyclables temporaires en 1 nuit le 23 mars. Puis la municipalité a créé jusqu’à 117 km de nouveaux axes cyclables pour finalement en conserver 35 km.

À Berlin, à Mexico, à New-York, les Mairies ont installé des voies cyclables provisoires et modifient les pistes en fonction des usages.

En France, les initiatives locales de transformation de la voirie se sont multipliées depuis l’annonce de la ville de Montpellier le 13 avril 2020 de créer des aménagements provisoires.

Puis Paris et la majorité des métropoles françaises ont peu à peu installé leurs pistes cyclables provisoires.

Le Plan Vélo du Gouvernement 20 Millions d’euros

Le 30 avril 2020, le gouvernement annonce un Plan Vélo pour soutenir les initiatives pro-vélo.

“Les semaines à venir représentent une occasion pour de nombreux Français, d’ores et déjà cyclistes ou non, de choisir le vélo pour se rendre au travail ou faire des déplacements de proximité ” annonce Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire.

Elle poursuit : “Etat, cyclistes, collectivités territoriales, entreprises, associations : chacun a un rôle à jouer pour faire du déconfinement un moment propice au vélo, un mode de transport bon pour la santé, pour la planète et pour le porte-monnaie.”.

Logo Plan Vélo
Plan Vélo & Mobilités Actives

Concrètement, ce Plan Vélo comprend :

  • 1 chèque vélo de 50€ pour faire des réparations (le coup de pouce vélo)
  • Des aides financières pour créer des places de stationnement
  • Le financement de formations pour (ré-)apprendre le vélo
  • L’accélération de la mise en place du forfait mobilités durables qui permet aux employeurs de prendre en charge jusqu’à 400 euros les frais de déplacement de leurs salariés sur leur trajet domicile-travail effectué en mobilité douce

Le projet RER Vélo en Ile-de-France

Le 12 janvier 2020, plus de 30 associations réunies au sein du Collectif Vélo Ile-de-France ont présenté le RER Vélo, un projet de construction de 9 lignes cyclables dont 2 circulaires pour que les franciliens puissent circuler dans le Grand Paris en toute sécurité.

Le 21 avril, la Région Ile-de-France annonce un financement du projet RER Vélo à hauteur de 60% jusqu’à 300 millions d’euros.

La mise en place de ce projet commence avec les pistes cyclables temporaires installées pour le déconfinement.

Les chantiers incluent une première phase jusqu’en 2025 et une seconde phase pour 2030. Ce nouveau réseau également baptisé le RER V s’appuie sur 680 km d’itinéraires et 9 lignes cyclables larges, continues et sécurisées.

Le projet RER Vélo devrait soulager les lignes de RER les plus fréquentées et de sécuriser les pistes cyclables pour les vélos, trottinettes et gyroroues.

Tracé du RER Vélo
Plan du RER Vélo

Un cadre juridique favorable pour modifier la voirie

Pour éviter un afflux massif des travailleurs dans les transports en commun, les collectivités locales doivent agir vite.

Certaines mairies ont commencé à installer des pistes provisoires avec des plots et des peintures provisoires.

Il n’y a pas de frein juridique à la modification de la voirie dans beaucoup de cas.

Par exemple dans le cas des artères à 2×2 voies ou 2×3 voies qui n’ont pas de stationnement motorisé latéral. Ce type de voies permet un ré-aménagement facilité.

Juridiquement, il s’agit d’un changement d’exploitation de la voirie exigeant la prise d’un arrêté de circulation par l’autorité investie du pouvoir de police, au même titre que les autres mesures de police.

Ces pistes auront-elles vocation à s’inscrire durablement dans le paysage ?

Pour Pierre Serne, le président de Villes Cyclables et conseiller régional d’Ile-de-France : « Si les cyclistes s’approprient les nouvelles pistes, on imagine mal un maire les supprimer pour y remettre des voitures ».

L’avenir de ces nouvelles pistes cyclables dépendra donc de l’usage qui en sera fait.

Si les cyclistes et patineurs s’approprient les pistes cyclables temporaires, elles seront probablement conservées et deviendront des pistes cyclables durables.

Il est temps de réparer son vélo et d’arpenter ces nouvelles pistes !

Vélo sur piste cyclable temporaire
Vélo à Paris

Comment soutenir nos collectivités pour ré-aménager nos routes

L’urbanisme tactique, une méthode agile pour se ré-approprier l’espace urbain

L’urbanisme tactique est un mouvement né dans les années 70 à San Francisco où des activistes voulaient alerter l’opinion publique sur la prise d’espace grandissante de la voiture dans l’espace public.

Ils prennent possession des places de stationnement pour les transformer en espaces dédiés aux piétons.

En 2005, toujours à San Francisco, des artistes reprennent le flambeau et créent RER Vélo. Désormais, le 3ème vendredi de septembre, on voit fleurir des terrasses, jardins, mini-golfs sur les places de parking publiques partout dans le monde !

Une terrasse sur une place de parking
Parking Day

L’urbanisme tactique est donc un mouvement qui propose une réflexion plus globale sur l’utilisation de l’espace urbain.

Cette méthode permet de mettre en place rapidement des modifications des voiries puis en tirer des conclusions en fonction de l’usage.

Les collectivités locales françaises ont donc commencé à appliquer l’urbanisme tactique pour récupérer de l’espace précédemment alloué aux voitures.

Le CEREMA, un acteur de la transformation urbaine qui accompagne les collectivités locales

Le CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) accompagne les collectivités locales pour créer les pistes cyclables temporaires.

Le 22 avril 2020, le CEREMA et l’ADEME organisent un premier webinaire intitulé “Aménagements cyclables temporaires et confinement : quelles opportunités ?”

C’est un succès. Le webinaire en ligne affiche complet avec 500 acteurs de la mobilité mobilisés pour une session de travail inédite sur les aménagements cyclables post-confinement.

Le 19 mai, un second webinaire intitulé “Aménagements cyclables provisoires” réunit tout autant de personnes pour accompagner les collectivités locales à ré-aménager l’espace urbain.

La Ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, introduit ce séminaire pour rappeler l’engagement de l’État.

Le Cerema propose à ce jour 6 sessions de formations flash aux aménagements cyclables provisoires.

Page du CEREMA Webinaire Aménagements cyclables temporaires
Webinaire CEREMA ADEME Pistes cyclables temporaires

Participer à la campagne « Je prends mon vélo pour mes déplacements »

Un collectif d’associations lance une campagne de communication pour inciter à faire du vélo comme geste barrière.

« Pour se protéger et protéger les autres : le vélo est mon geste barrière »

Si vous êtes un cycliste convaincu, partagez le visuel

Visuel "Le Vélo est mon geste barrière"
Campagne « Le Vélo est mon geste barrière »

Acheter un vélo ou le faire réparer

Donc pour résumer, si vous habitez en ville, on vous conseille de vous déplacer à pied ou en vélo plutôt qu’en voiture ou en transports en commun.

Si vous n’avez pas encore de vélo, je vous propose de regarder notre top 5 des meilleurs vélos électriques en 2020 ou notre top 5 des meilleures trottinettes électriques adultes.

Si vous avez un vieux vélo dans un garage, c’est le moment de le sortir. Vous pouvez bénéficier d’une subvention de 50 euros hors-taxe sur le montant des réparations. Pour voir la liste des réparateurs agréées, rendez-vous sur www.coupdepoucevelo.fr

Aider à recenser les pistes cyclables avec Geovelo

Geovelo est une application mobile qui guide les cyclistes sur des routes avec des aménagements cyclables ou des voies à faible circulation.

Cette startup française n’a pas chômé pendant le confinement puisque son équipe continue à recenser inlassablement les nouvelles pistes cyclables.

Ils recensent même les pistes provisoires qui sont différenciées en orange sur l’appli.

En tant que cycliste, vous pouvez aider à recenser les pistes cyclables temporaires sur geovelo.fr ou sur l’application GeoVelo.

Écrans de l'application Geovelo
Géovelo – Application de calcul d’itinéraires en vélo

Cette application mobile recense et affiche des données à partir de la plateforme open-source “Open Street Map”, un concurrent à Google Maps. Ce service est sous licence libre et propose des données cartographiées accessibles à tous.

Mais il n’y a pas que Geovelo qui recense les pistes cyclables sur OpenStreetMap. De nombreux bénévoles de différentes associations contribuent à la cartographie de nos voies cyclables.

La crise du Covid a clairement impacté nos mobilités. Après un blocage total, nous reprenons doucement le chemin du travail.

C’est aujourd’hui que nous devons nous poser la question : dans quelles villes veut-on vivre demain ?

Cette crise nous permet de repenser durablement l’espace public mais pour cela, nous devons nous mobiliser en adaptant nos comportements.

Le vélo électrique est un moyen de transport écologique, pratique et agréable. C’est peut-être le moment de choisir un vélo électrique !

Edouard Philippe
Edouard Philippe

Je termine par une citation d’Edouard Philippe, Premier Ministre :
« Le vélo, c’est une solution à de vrais problèmes du quotidien […] et une manière très concrète de participer à la transition écologique du pays ».